Blablabus lancent ses lignes de bus en France et en Europe

Facebook
Blablabus lignes bus France Europe

©Blablabus : lancement lignes de bus en France et en Europe

Blablacar vient de lancer ses lignes de bus Blablabus en France. À titre de rappel, Blablacar est le leader du covoiturage en Europe. Son fondateur ambitionne de conquérir 400 villes d’Europe vers la fin de 2019 avec les Blablabus. Ils vont desservir plus de 70 lignes européennes.

Blablabus par à la conquête de l’Europe

Début juin, BlaBlacar a donné le feu vert à ses autocars Blablabus, en vue de parcourir et desservir les grands axes vers plus de 400 villes européennes d’ici la fin 2019.
Cela fait suite à l’acquisition de la compagnie Ouibus par Blablacar en novembre 2018. Ces derniers revêtiront donc les bleu, blanc et rouge des Blablabus pour relier des centaines de villes européennes au frais de moins de cinq euros. Cette initiative du fondateur de Blablacar offre aux passagers un service de transport à la hauteur de la pluralité de leurs besoins en France et en Europe.
Petit à petit, BlaBlaBus reliera des lignes nationales et transfrontalières en France. Et avec un réseau de 75 millions de membres de nationalités diverses, BlaBlaCar avance pas à pas pour conquérir le marché européen.

Lancement des premières lignes de bus Blablabus en France

Première ligne de bus lancées par Blablabus en France

Les premières lignes Bablabus ont été lancées le 11 juin. Ci-dessous la carte du réseau Blablabus :

Carte Réseau lignes de bus Blablabus en France, Belgique, Pays Bas

Carte du réseau de lignes de bus Blablabus en France

  1. Lyon – Nîmes – Montpellier – Béziers – Narbonne – Toulouse – L’Isle-Jourdain – Gimont – Auch
  2. Paris – Lyon – Valence – Nîmes – Montpellier
  3. Paris – Aéroport d’Orly – Lyon – Avignon – Marseille
  4. Paris – Aéroport d’Orly – Lyon – Saint-Etienne
  5. Paris – Aéroport d’Orly – Montluçon – Clermont-Ferrand
  6. Paris – Aéroport d’Orly – Orléans – Bourges – Clermont-Ferrand
  7. Paris – Charleville-Mézières – Sedan
  8. Saint-Denis – Paris – Dijon – Montélimar – Aix-en-Provence – Marseille – La Ciotat – Toulon
  9. Strasbourg – Mulhouse – Montbéliard – Besançon – Lyon – Aix-en-Provence – Fréjus –
  10. Cannes – Antibes – Nice
  11. Nancy – Dijon – Lyon – Avignon – Nîmes – Montpellier – Perpignan
  12. Nancy – Dijon – Lyon – Grenoble
  13. Paris – Lille – La Haye – Amsterdam
  14. Paris – Bruxelles – Amsterdam
  15. Paris – Anvers – Rotterdam – Amsterdam

Réservez un bus ici ➧

Les offre de Ouibus et de ses partenaires disponibles sur la palteforme Blablacar

Les offres de Ouibus ainsi que de ces partenaires (Alsa, Marino, National Express) seront proposées à la vente très prochainement sur le site de Blablacar. Il proposera donc deux modes de transports sur une seule plateforme.

Selon Nicolas BRUSSON, le co-fondateur et CEO de Blablacar :

« Offrir des covoiturages et des bus sur une même plateforme rend le service plus attractif car il permettra aux passagers de trouver plus facilement le trajet qui convient à la diversité de leurs besoins, quelle que soit leur destination, en France et en Europe. Les conducteurs qui partagent leurs trajets, et les opérateurs de bus, bénéficieront eux de la hausse du trafic et d’une nouvelle demande générées par cette offre enrichie. »

Complémentarité entre Blablabus et le covoiturage

Blablacar n’a pas écarté ses alliés depuis toujours que sont les covoitureurs. Selon les dires de Nicolas Brusson, cofondateur et directeur général de BlaBlaCar, ces derniers vont desservir point à point et satisfaire les besoins en trajets plus précis des passagers.
Les covoitureurs s’occuperont des trajets de 250 à 300 kilomètres en moyenne, avec des horaires flexibles et avec la possibilité de dépôt dans les banlieues, sous-préfectures voire au cœur des villages. Cette complémentarité entre les autocars et les covoitureurs, ainsi qu’avec les lignes ferroviaires proposant des horaires décalés, offre un service innovant au sein du secteur de transport.

À noter que Blablacar n’est pas le seul dans le secteur du transport à vouloir favoriser la mobilité partagée en bus. La start up Tourisgo a déjà accueilli plusieurs autocaristes intéressés par le covoiturage en cars sur sa plateforme. Les voyageurs qui souhaitent voyager doivent s’inscrire sur les trajets préprogrammés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *