Grève SNCF : quels autres moyens de transport ?

Grève 5 décembre

© Grève 5 décembre

Face à la grande réforme des retraites proposée par le président Emmanuel Macron, une mobilisation « corporaliste » s’organise et elle est prévue pour le 5 décembre prochain. La SNCF compte parmi les participants à cette grève. D’ores et déjà, les passagers devront penser aux moyens de transport à adopter à partir du jour J.

Quatre syndicats de la SNCF en grève le 5 décembre

Les appels à la manifestation pour le 5 décembre prochain se multiplient. À la SNCF, quatre syndicats, dont la CGT-Cheminots, le Sud-Rail et l’Unsa ferroviaire ont pris la décision de lancer un mouvement illimité. L’objectif de la grève est de défendre les retraites des salariés qui connaîtront une grande modification en cas d’application de la réforme.

Perturbation  du trafic sur l’ensemble du réseau

La SNCF l’a confirmé, seul 1 TGV sur 10 sera en circulation le jeudi 5 décembre. Cette grève devrait durer au moins jusqu’au 8 décembre. Les passagers doivent donc s’attendre à une très forte perturbation du trafic SNCF.

Notons que la perturbation touchera l’ensemble du réseau. Selon les responsables, les trains qui circuleront le 6 décembre seront révélés dans l’après-midi du 3 décembre. Et durant la manifestation, les voyageurs trouveront sur l’Assistant SNCF et les autres outils d’information de la compagnie les informations sur le trafic des trains du lendemain, chaque jour à 17h. En dépit du service minimum assuré par la compagnie, il vaut mieux envisager d’autres modes de déplacements pour éviter les problèmes.

Les autres solutions de transport à privilégier

Pendant la durée de la grève, les passagers peuvent bien sûr expérimenter d’autres solutions de mobilité. Les voyages en avion font partie des options disponibles surtout en cas de long trajet.

Mais si vous cherchez une alternative pas chère, il vaut mieux prendre le bus. Les opérateurs proposent d’ailleurs un large choix de destinations. Il est possible de trouver des lignes régionales, nationales ou qui relient deux villes comme le bus Paris – Lyon ou le bus Paris – Lille. A savoir que sur certaines lignes, l’offre a été renforcée pour permettre à un maximum de personnes de voyager pendant toute la durée de la grève.

Enfin, il y a le covoiturage, une solution de mobilité efficace et à coût réduit. Par ailleurs, c’est un moyen de déplacement écologique. Notons que le réseau de covoiturage est de plus en plus large.

Réservez un bus ici ➧